Fours à lit fluidisé : un traitement thermique avec valorisation énergétique

Dans le four à lit fluidisé, Indaver traite les déchets industriels non recyclables ainsi que des boues issues de l'industrie et de l'épuration des eaux. Grâce à la rapidité de la combustion, cette technologie permet de traiter de très importants volumes. L'énergie issue de l'incinération est convertie en vapeur et en électricité, pour Indaver et pour des tiers.

Livraison

Les poids lourds livrent les déchets en vrac dans le hall de tri couvert. Les déchets solides sont d’abord réduits et déferrés dans une installation de prétraitement composée de 2 lignes de production identiques, avec à chaque fois 2 déchiqueteuses et 2 overbands magnétiques à aimant permanent. 

La matière arrive ensuite sur un tapis roulant commun où elle est une fois de plus déferrée et finalement amenée par tapis roulant vers l’une des 6 trappes de déchargement pour la déverser dans la fosse à déchets.

Les boues sont versées dans l’une des 3 fosses à boues. Une grue semi-automatique assure le mélange et alimente le silo à boues à partir duquel les boues sont pompées dans les fours. 

Traitement thermique

Chacun des fours est équipé de 2 vis d'alimentation qui dosent les déchets solides venant de la trémie du four vers le lit fluidisé. La boue est injectée de manière uniforme et contrôlée dans le four. 

Le processus de combustion a lieu sur un lit de sable fluidisé à forte turbulence, à une température de minimum 850°C. 

En plus des techniques visant à limiter la formation de dioxines et de NOx (oxydes d'azote), de l'urée est injectée dans le four pour atteindre les valeurs d'émissions de NOx exigées. 

Des vis sortent le sable et les cendres d'incinération du four. Le sable est ensuite tamisé et ramené dans le lit fluidisé. Un aimant élimine les métaux des cendres d'incinération.

Récupération d'énergie

Dès la conception de l'installation à lit fluidisé, l'utilisation rationnelle de l'énergie a été un axe prioritaire. C'est pourquoi les fours sont construits de manière à récupérer efficacement l'énergie. La chaleur issue du traitement thermique est récupérée dans une chaudière verticale. La vapeur produite est amenée dans une turbine et transformée en électricité, qui est fournie au réseau public.

La vapeur libérée au cours du traitement sera utilisée au sein du réseau de chaleur ECLUSE, qui livrera à partir de l’automne 2018 de la chaleur et de la vapeur aux entreprises voisines dans le port de Waasland.

Un lavage performant des gaz de combustion

Les gaz de combustion sont nettoyés de manière intensive afin de satisfaire aux conditions rigoureuses en matière d'émissions atmosphériques. Des filtres électrostatiques éliminent les cendres volantes. Dans le réacteur Circoclean, on injecte d'une part de la chaux pour capter les composants chlorés et soufrés et, d'autre part, de la lignite pour éliminer les métaux lourds et les dioxines. Les filtres à manches isolent les particules solides. 

Les résidus de l'épuration des gaz de combustion sont, si nécessaire, d'abord solidifiés et ensuite déversés dans une décharge de classe 1. Une dernière étape du nettoyage des gaz d'incinération consiste à éliminer le reste des composants chlorés et soufrés grâce à une épuration par voie humide. Un contrôle continu des émissions garantit que les gaz de combustion purifiés qui quittent la cheminée répondent toujours aux normes environnementales les plus strictes.

Récupération de matières premières de qualité

L'installation de prétraitement du four à lit fluidisé élimine préalablement la majeure partie de la fraction métallique dans les déchets livrés. Cette fraction de ferraille est nettoyée dans l'installation de prétraitement pour déchets calorifiques afin d'être réutilisée.

Partager cette page

Adresse

Indaver Doel
Haven 1940
Molenweg
9130 DOEL
Belgique
t +32 3 570 72 11
f +32 3 570 72 99