Indaver participe à la mise en œuvre d’un réseau de vapeur destiné aux entreprises dans le port de Waasland

La première conduite du projet ECLUSE, un nouveau réseau de vapeur industriel, a été posée ce 6 février 2017 dans le port de Waasland. À compter de 2018, ce réseau permettra d’acheminer la vapeur produite par Indaver et SLECO vers six entreprises, via un réseau de conduites. Ces entreprises obtiendront de la vapeur en fonction de leurs besoins et pourront de ce fait désactiver leurs chaudières au gaz individuelles. ECLUSE aura ainsi pour effet une réduction de pas moins de 100 000 tonnes de CO2 par an.

Point de départ : les installations d’Indaver et SLECO

ECLUSE est un réseau de canalisations de vapeur et de condensat reliant les fours à grille et à lit fluidisé d’Indaver et SLECO à différentes entreprises des secteurs chimiques du port de Waasland. Il achemine la vapeur générée au cours de l’incinération des déchets vers les récupérateurs de chaleur par une conduite de vapeur isolée.

Un transport efficace 

La vapeur sera transportée efficacement et sans perte notable grâce à l’utilisation d’une vapeur surchauffée à haute pression (±40 bar) et température (±400 °C). La canalisation de condensat permet de rapatrier l’eau chaude vers Indaver et SLECO, où elle est à nouveau utilisée comme eau d’alimentation dans la chaudière. Les conduites font 5 kilomètres de long. Elles sont en partie enterrées et en partie en surface.

Une énergie verte flexible

L’approvisionnement en énergie est flexible : les entreprises obtiennent de la vapeur lorsqu’elles en ont besoin. En se connectant à ce réseau (qui fournit une chaleur verte à 50 %), les entreprises ont en outre la possibilité de désactiver totalement ou partiellement leurs chaudières au gaz individuelles, qui fournissent une énergie 100 % grise. Elles parviennent ainsi à réduire leur consommation en énergie totale.

Un réseau = 50 éoliennes

Le réseau ECLUSE sera probablement mis en service fin 2018. Les incinérateurs génèrent chaque année de la vapeur à concurrence d’une capacité totale d’environ 250 MW. Grâce à la validation directe de cette vapeur, ce réseau aura pour effet une réduction de 100 000 tonnes de CO2 par an, ce qui est comparable à l’économie de CO2 annuelle que permettent 50 éoliennes standard de 2,3 MW. Le réseau a été conçu pour permettre sa croissance et son extension futures afin de pouvoir assurer une réduction des émissions de CO2 équivalente à l’économie obtenue par 100 éoliennes. 

De nouvelles entreprises pourront rejoindre le projet par la suite

Cinq sociétés se sont pour l’instant engagées à désactiver entièrement ou en partie leurs chaudières au gaz individuelles et à utiliser la vapeur d’ECLUSE pour les 10 prochaines années : ADPO (partenaire logistique de l’industrie chimique), Ashland (fabricant de produits chimiques), Monument Chemical, INEOS Phenol et LANXESS (fabricant de caoutchouc et matières plastiques). Au retour, les conduites de condensat permettront de chauffer les bâtiments d’une sixième entreprise : DP World-Antwerp Gateway. D’autres entreprises pourront rejoindre le projet par la suite. ECLUSE dispose d’une capacité deux fois plus importante que la demande de vapeur actuelle. Les entreprises associées au projet dès son lancement pourront ainsi obtenir plus de chaleur par la suite si elles le souhaitent.

Partenariat

Différentes entreprises participent au projet ECLUSE. Pour l’installation des conduites de vapeur et de condensat reliant les récupérateurs à Indaver et SLECO, ECLUSE fait exclusivement appel au savoir-faire de Infrax. Les entreprises MSLO (Maatschappij Linkerscheldeoever), FINEG et Water-Link, compagnie d’approvisionnement en eau, participent au projet ECLUSE. 

Une importance stratégique

Ce réseau de chaleur crée donc une fourniture fiable, durable et rentable – une raison supplémentaire pour ces entreprises participantes de choisir de rester dans la région portuaire anversoise. Il peut s’agir là des prémisses d’un réseau de chaleur intensif dans toute la zone industrielle. Le Gouvernement flamand a de ce fait débloqué une aide écologique stratégique de 10 millions d’euros, intégrée au projet ECLUSE.

« Ecluse est un projet d’envergure mondiale. Il n’a été rendu possible que grâce à l’investissement de tous les partenaires et au soutien des autorités flamandes. Avec ce projet, nous démontrons en outre que le concept « Vlaanderen circulair » n’est pas un rêve inaccessible. Tout est possible, si nous unissons nos forces. » Paul De Bruycker, PDG d'Indaver 

Partager cette page

ECLUSE video