Waste-to-Energy : Indaver fournit du courant et de la vapeur

Indaver joue à fond la carte du waste-to-energy et mise sur autant de technologies innovantes que possible pour récupérer de l'énergie des déchets. Si toute l'énérgie récupérée grâce au traitement thermique en Belgique était convertie en l'électricité, cela correspondrait à la consommation d'électricité de 255 000 ménages. Par sa stratégie de récupération d'énergie, Indaver contribue à cette politique climatique européenne.

Waste-to-Energy

L'énergie que nous tirons de l'incinération des déchets dans les fours à grille, fours à lit fluidisé et fours à tambour, nous l'utilisons pour nos propres installations et bâtiments. La récupération poussée d'énergie du processus d'incinération fait en sorte que bon nombre de nos installations n'ont quasiment plus besoin de combustibles fossiles. Nous livrons aussi l'énergie que nous récupérons au réseau électrique ou sous la forme de vapeur aux entreprises voisines.

Biomasse et biogaz

Les déchets bioorganiques possèdent un potentiel important pour la récupération d'énergie verte. Nous recyclons les déchets bioorganiques entre autres en biomasse, celle-ci servant de combustible dans des centrales énergétiques. La fermentation de déchets bioorganiques génère du biogaz que l'on peut convertir en chaleur ou en électricité. Les déchets de nos décharges sont un maillon de notre chaîne de récupération d'énergie : nous en extrayons du méthane qui nous permet de produire de l'énergie.

Clusters énergétiques

Indaver recherche en permanence de nouveaux débouchés pour l'énergie qu'elle récupère. Les clusters énergétiques, où de la chaleur est fournie à des entreprises alentour et à des zones résidentielles à partir des installations de traitement thermique d'Indaver, sont une possibilité.

Partager cette page

« Le Waste-to-Energy ne vise pas seulement la transformation de déchets non recyclables en énergie et matières premières précieuses, il joue également un rôle crucial dans la transition vers l’économie circulaire. »

Paul De Bruycker, PDG d’Indaver et président du CEWEP