Lampes au mercure: récupérer un maximum de matériaux

Les installations d'Indaver Relight à Doel traitent toutes les lampes contenant du mercure ayant fait l'objet d'une collecte sélective en Belgique, la moitié des tubes, des lampes fluocompactes et d’autres lampes à décharge des Pays-Bas, ainsi qu'un tiers des lampes françaises, ce qui représente un total annuel d'environ 30 millions de lampes. Jusqu'à 95 % des lampes est recyclé, et principalement le verre et les métaux qui, après avoir été débarrassés du mercure, sont réutilisés pour la production de nouvelles lampes ou dans la métallurgie. Il s'agit donc d'un bel exemple de recyclage en boucle fermée. 

IndaTube: traitement de tubes fluorescents

Depuis 2015, Indaver traite les tubes fluorescents dans l'unité IndaTube. Indaver récupère les poudres fluorescentes, le verre sodocalcique et les culots. IndaTube permet d’éliminer plus efficacement les poudres fluorescentes et de supprimer une quantité maximale de substances nocives (pour l’environnement) des fractions.

Dans le four d’IndaTube, le mercure est évaporé et transformé en mercure gazeux. Tout l'air de process traverse ensuite un filtre au charbon actif qui capture le mercure. Grâce à IndaTube, nous pouvons ainsi conserver de manière structurelle les concentrations en mercure sous les valeurs seuil prescrites par les nouvelles normes européennes, plus strictes. 

Installation de concassage et de tamisage

Toutes les autres tubes, lampes fluocompactes et autres lampes à vapeur de mercure sont traitées par l'unité de concassage et tamisage. Les lampes y sont d'abord broyées dans une installation de concassage. Un tambour magnétique isole le fer. Ensuite, un tamis sépare les métaux non ferreux, les plastiques, le verre et les poudres fluorescentes.

Perspectives sur l'avenir: les terres rares

Les poudres fluorescentes sont stockées en toute sécurité. En effet, elles contiennent des terres rares, des matières premières de grande valeur auxquelles recourent les nouvelles technologies. Indaver est en contact avec des entreprises pour aider à récupérer ces terres rares.

Priorité à la sécurité

Pour éviter que du mercure ou des vapeurs de mercure n'aboutissent dans les espaces de travail, les installations de traitement sont totalement fermées, l'air issu du processus est aspiré et purifié. Le verre et les métaux subissent éventuellement un chauffage ultérieur pour faire évaporer le mercure. 

Les collaborateurs d'Indaver Relight mesurent en permanence les concentrations en mercure afin de veiller à ne pas dépasser la limite maximale. La norme appliquée par Indaver est à ce niveau plus stricte que la norme européenne. Les normes de sécurité les plus rigoureuses s'appliquent aussi dans les bâtiments et les alentours.

Partager cette page

Adresse

Indaver Doel
Haven 1940
Molenweg
9130 DOEL
Belgique
t +32 3 570 72 11
f +32 3 570 72 99