Des procédures d'audits strictes

Par le biais des audits internes, Indaver contrôle l'application de ses systèmes de gestion intégrés. Ainsi, nous pouvons améliorer constamment nos procédures. Par les audits externes, les pouvoirs publics, les clients et les bureaux de certification peuvent contrôler nos procédures. Le département QESH suit les résultats des audits internes et externes. L'équipe de direction internationale est mise au courant des mesures correctives. 

Contrôles publics

En Belgique, la division de l’Inspection de l’environnement de l'Administration flamande de la Gestion de l'Environnement, de la Nature et de l'énergie (LNE) vérifie si Indaver respecte toutes les conditions de l'autorisation, par exemple en termes d'émissions dans l'eau et dans l'air. Par ailleurs, la Vlaamse Milieu Maatschappij (VMM) est chargée du contrôle des prélèvements en matière de rejets dans l'eau et dans l'air.  

Contrôles SEVESO

En raison de la quantité de déchets dangereux qui peut y être stockée et manipulée, le site d'Anvers est soumis à la directive Seveso, une directive européenne traitant des risques liés aux accidents industriels. Le Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale (SPF ETCS) a réalisé des audits Seveso en collaboration avec la division flamande de l’Inspection de l’environnement de l'Administration de la Gestion de l'Environnement, de la Nature et de l'Énergie (LNE).  

Contrôles par les clients

Les clients saisissent régulièrement l'opportunité qui leur est donnée de procéder eux-mêmes à des contrôles (sur site). Ces audits s'intègrent soit dans la procédure d'acceptation d'Indaver en tant qu’opérateur de traitement des déchets (audits précontractuels), soit dans le cadre d'une évaluation intermédiaire des fournisseurs (audits post-contractuels). 

Contrôles par des bureaux de certification

Indaver Belgique dispose d'un certificat ISO 9001, ISO 14001 et OHSAS 18001 au nom d’Indaver SA et de SVEX SA, qui exploite les fours à grille et les fours à lit fluidisé sur le site de Doel.

 

Audits de tiers

Le groupe Indaver gère activement son partenariat avec des sous-traitants. 
En plus de ses installations internes. Sa division Services pour l’industrie dispose en effet d'un service centralisé de gestion des flux de déchets qui a accès à plus de 300 installations, dites de traitement externe. Celles-ci assurent une capacité supplémentaire ou des technologies alternatives afin que le groupe Indaver puisse offrir la meilleure solution à ses clients. Ces partenaires fiables sont sélectionnés en fonction de leur position géographique, de leur flexibilité, de leur niveau de qualité, de leurs prix et services. 
Nos partenaires logistiques qui transportent des déchets dangereux (transport ADR) doivent eux aussi répondre à des exigences strictes. Les services logistiques de notre groupe entretiennent d'excellentes relations avec nos partenaires externes afin d’offrir à nos clients un service hors pair. De cette façon, Indaver assure constamment un service logistique LEAN au coût le plus bas possible, mais sans jamais négliger les aspects liés à la sécurité et à la qualité. 

Solutions pleinement conformes
La sélection et l’évaluation des centres de traitement relèvent du service régional de gestion des flux de déchets, logistique et QESS (Qualité, Environnement, Sécurité et Santé). Pour évaluer leurs performances, ce service utilise différents outils comme le formulaire de présélection PQQ (Pre-Qualification Questionnaire). Tous les centres de traitement externes manipulant et traitant des déchets critiques (pour leur nature et composition et/ou pour leur procédé) qui présentent des risques potentiels pour l'environnement sont soumis à une procédure d'approbation QESS spécifique avant utilisation, afin d'éviter toute éventuelle responsabilité. Plusieurs informations et documents leur sont demandés comme, par exemple : permis/certificats/demandes concernant les techniques de traitement des déchets, systèmes de gestion de la qualité, inscriptions/autorisations liés au transport des déchets, conformité avec nos 10 codes de bonne pratique, procédures, rapports environnementaux, processus administratifs, etc. Après une évaluation positive, toutes les parties sont informées de la décision et des étapes suivantes, définies dans une procédure interne, et la collaboration peut commencer.

 

Partager cette page