Unités physicochimiques : traiter les déchets inorganiques

Les unités physicochimiques du site d'Anvers traitent des déchets industriels inorganiques liquides et solides. Elles neutralisent les acides et les bases, oxydent les cyanures, réduisent les chromates et immobilisent les métaux lourds. 

Dans certains cas spécifiques, une rupture des émulsions (émulsions d'huile-eau ou de latex), une précipitation (de métaux dissous) et le drainage de boues par des filtres-presses sont également possibles. Un ou plusieurs traitements peuvent être appliqués à des flux de déchets très spécifiques. 

Nous voulons réutiliser un maximum de résidus au sein de nos processus. Dans les installations physicochimiques, nous remplaçons dans la mesure du possible des substances auxiliaires comme la chaux et le ciment par des résidus issus de nos processus. Nous épargnons ainsi des matériaux bruts.

Indachem Liquids : le traitement des déchets inorganiques liquides

Neutralisation

De nombreux acides et bases différents sont acheminés chez Indaver. Ils sont souvent chargés en métaux lourds et/ou en composants organiques en concentrations limitées. Un traitement combiné est alors nécessaire.

Les déchets qui doivent être neutralisés sont notamment issus des activités de nettoyage (p. ex. le décapage, la passivation et le nettoyage de citernes) et de traitement de surface du métal.

Immobilisation

L'immobilisation est une technique qui vise à séparer les métaux lourds, les anions ou les sels de l'eau résiduaire. Voici des exemples d'eaux résiduaires : l'eau venant d'épurateurs ou de catalyseurs liquides, diverses eaux de rinçage, etc.

Les acides ou les bases neutralisés chargés de métaux lourds sont également traités dans cette unité, au cours d'une deuxième phase. Des métaux tels que le Cu, le Zn, le Ni, le Co, le Cd, le Mn, le Cr3+, sont éliminés au cours d'un procédé unique. Pour les autres métaux, comme le Hg, le Tl, le Pb, l'As, un traitement en plusieurs étapes est nécessaire.

Les anions que l'on peut éliminer sont les sulfates, les phosphates, les fluorures et les sulfures. Aucune limitation de quantité ou de forme de livraison ne s'applique à ce traitement.

Oxydation

Indaver prend en charge l'oxydation de déchets contenant du cyanure et des concentrations limitées de nitrite.

Réduction

Indaver peut se charger de la réduction du chrome hexavalent en Cr3. L'ajout de charbon actif permet également de séparer les composants organiques effectivement éliminables des déchets. Leur concentration ne peut pas excéder 1 %. Par éliminables, nous entendons les hydrocarbures apolaires non volatils, comme les solvants chlorés, les aromatiques, etc.

Pour la rupture des émulsions et la filtration-compression des déchets, il n'existe pas de critère absolu. Une analyse en laboratoire indique les possibilités en matière de rupture des émulsions. Pour la filtration-compression, Indaver travaille généralement avec un chargement d'essai.

Destination

Le traitement physicochimique génère des boues et des eaux résiduaires. Les boues sont asséchées dans des filtres-presses et ensuite transportées vers la décharge. Les eaux résiduaires subissent un nouveau traitement dans l'installation d'épuration d'eau. Le produit final de l'unité d'immobilisation (gâteaux de filtration) est inoffensif et transbordé dans la décharge de catégorie 1, selon les conditions d'acceptation stipulées dans le VLAREM 2.

Gestion durable des matériaux

Au sein de nos processus, nous voulons remplacer autant de matières premières primaires précieuses que possible par des déchets. Dans l'unité IndaChem Liquids, nous remplaçons par des résidus de notre processus d'incinération au moins la moitié (quelque 1 000 tonnes) de la chaux éteinte qui neutralise la pollution. À côté de cela, nous utilisons des déchets acides au lieu de trichlorure de fer, ce qui épargne encore environ 600 m³ de matières premières.

Indachem Solids : la solidification des déchets inorganiques solides

Cette unité physiochimique ‘solidifie’ les déchets : cendres volantes, scories, gâteaux de filtration, déchets de catalyseurs, boues, sols pollués, cendres des chaudières, résidus du lavage des gaz de fumée et certains types de déchets salins. Ces déchets sont immobilisés pour éviter de libérer des impuretés dans l’environnement. Le produit final est transféré dans notre propre dépôt (sur le même site-emplacement).  

Traitement

Les déchets sont déchargés dans des silos. Nous y ajoutons des réactifs, des agents de liaison et des matières de charge, suivant une recette développée par le laboratoire.  Ce mélange neutralise et solidifie les déchets. Ce mix est ensuite mélangé pour obtenir une matière sableuse. Les métaux lourds et/ou les anions sont ainsi 'chimiquement ancrés' dans un produit final sableux. Le produit final est chargé directement dans des camions et emmené vers le dépôt, où le matériau poursuit sa solidification en une masse. 

Gestion durable et soignée des matières premières

Au sein de nos processus, nous voulons réutiliser un maximum de résidus issus de nos propres processus. Dans l'unité IndaChem Solids, le ciment est partiellement remplacé par certains résidus.

Amélioration continue

Au fil des ans, l’installation a connu de multiples améliorations. L’unité de traitement de l’eau a été équipée d’une pompe à boue qui pompe un mélange d’eau et d’acides vers le mélangeur. Un mélangeur par batch permet de doser les déchets et les additifs en fonction du processus de mélange. En 2013, Indachem Solids a reçu un nouveau réacteur de type Eirich.  Le réacteur est essentiel car il est au cœur de l’installation. Grâce à l’Eirich, il est possible de réaliser des recettes plus complexes et de réduire la durée de traitement.

La boucle des matériaux est bouclée

Pour éviter de contaminer le système d’égouts sur le site, l’eau de pluie de la zone de solidification est utilisée comme eau de traitement. L’eau d’infiltration du dépôt obtient ainsi une deuxième vie en tant qu’eau de traitement dans le processus : la boucle des matériaux est bouclée. Cette innovation résulte de 25 années d’expérience et de recherche, et est le fruit d’une intense collaboration entre les différentes divisions d’Indaver.

Partager cette page

Adresse

Indaver Antwerpen
Poldervlietweg 5 - Haven 550
2030 ANTWERPEN 3
Belgique
t +32 3 568 49 11
f +32 3 568 49 99