ECLUSE remporte le Prix belge de l’Energie et de l’Environnement

ECLUSE, le réseau de vapeur construit dans le port de Waasland, est l'heureux gagnant du Prix belge de l’Energie et de l’Environnement dans la catégorie « énergie durable ». Le jury récompense la manière exceptionnelle dont le projet contribue à un avenir durable au niveau local, régional et national. Pour Indaver, ECLUSE adapte ses efforts en vue de fournir de l'énergie durable au profit de l'économie circulaire. « Nous mettons ici sur pied un projet d’envergure mondiale », explique le PDG de Indaver Paul de Bruycker. « Avec ce projet, nous démontrons en outre que le concept « Vlaanderen circulair » n’est pas un rêve inaccessible et que tout est possible, si nous unissons nos forces. »

Énergie renouvelable

L’énergie renouvelable est l’avenir ; pas uniquement pour l’électricité et la chaleur dans les habitations mais également pour la production de chaleur du processus au sein de l’industrie. Aujourd’hui, l’industrie utilise surtout des combustibles fossiles tels que le gaz naturel et le pétrole. Il existe cependant une alternative plus durable : la réutilisation de vapeur produite comme sous-produit ou chaleur résiduelle lors d’une combustion industrielle. C’est ce que fait ECLUSE. À partir de l’année 2018, ce projet fournira la vapeur des installations waste-to-energy de Indaver et de SLECO aux entreprises voisines. 

Économie circulaire

C’est en fonction de leurs besoins que les entreprises participantes pourront s’approvisionner en vapeur ou en chaleur produite par ECLUSE par le biais de conduites longues de cinq kilomètres. Ainsi, elles seront en mesure de rendre leur propre approvisionnement énergétique plus durable, car ellesne devront plus utiliser du gaz comme source d’énergie. En outre, ces entreprises émettront certainement 100 000 tonnes de CO2 en moins par an. Cette donnée correspond à une économie de CO2 que pourraient générer cinquante éoliennes standard. Grâce à ECLUSE, elles bénéficient d’une alternative sûre et durable tout en profitant d’un tarif concurrentiel. De cette manière, ECLUSE endosse parfaitement le rôle de facilitateur joué par Indaver au profit de l’économie circulaire. En fait, ECLUSE forme un prolongement de la conduite de vapeur qui existe déjà depuis des années entre Indaver et INEOS Phenol. « Cela fait depuis 2001 que nous achetons de la vapeur auprès de Indaver », explique Marcus Plevoets, directeur d’usine chez INEOS Phenol. De ce fait, nous faisons en sorte de réduire les émissions de CO2 si nous comparons avec nos chaudières à gaz conventionnelles.

Six acheteurs optent pour ECLUSE

Cinq sociétés issues du port de Waasland se sont pour l’instant engagées à désactiver entièrement ou en partie leurs chaudières au gaz individuelles et à utiliser la vapeur d’ECLUSE pour les dix prochaines années : ADPO (partenaire logistique de l’industrie chimique), Ashland (fabricant de produits chimiques), Monument Chemical, INEOS Phenol et LANXESS (fabricant de caoutchouc et matières plastiques). Au retour, les conduites de condensat permettront de chauffer les bâtiments d’une sixième entreprise : DP World-Antwerp Gateway. Pour ces entreprises, la valeur occupe une place prépondérante au sein de leurs processus industriels. « La production de phénol et d’acétone demande une énergie considérable », poursuit Marc Plevoets de INEOS Phenol « Nos processus utilisent la vapeur comme source de chaleur de qualité supérieure ; essentiellement pour la distillation de nos produits. De plus, un mélange de fourniture électrique interne et externe profite à la fiabilité générale de l’usine. » ADPO a entre autres recours à la vapeur en vue de réchauffer des liquides dans les cuves de stockage. La société fait de même pour le nettoyage de ces cuves et des conduites. « En prenant part au projet ECLUSE, nous ne sommes plus contraints de construire une nouvelle installation de combustion, ce qui s’accompagne d’une économie d’argent non négligeable », affirme le directeur général de ADPO, Filip De Dijcker. « En outre, nous réalisons aussi des épargnes sur les coûts de l’avenir : pensez à l’entretien, au personnel supplémentaire et, bien sûr, à note facture de gaz. »

Projet d’envergure mondiale

Un réseau de vapeur minutieusement étudié, à l’instar d'ECLUSE, offre aux acheteurs une flexibilité considérable à condition que le producteur de vapeur et les acheteurs se trouvent dans une zone identique, qu’ils forment ainsi un cluster industriel et que les engagements à long terme soient tenus. En Europe de l’Ouest, et certainement en Belgique, nous craignons toujours que des entreprises trouvent leur facture d’énergie trop élevée et qu’ils déplacent leur production vers un pays moins cher. Par conséquent, en leur proposant de la vapeur majoritairement verte et à un prix plus favorable, nous ne leur offrons pas uniquement une durabilité accrue, mais veillons aussi à ce que les entreprises (et les postes créés) restent chez nous. « Quoi qu’il en soit, ce n’est pas demain la veille qu’il sera question de manque de vapeur dans la région », souligne le directeur de Indaver Rob Kruitwagen. « À Doel, nous disposons de six lignes opérationnelles destinées à l’incinération de nos déchets. Nous produisons sans cesse plus de vapeur que la quantité que nous pouvons émettre. Enfin, après un certain temps et un succès initial, la capacité d'ECLUSE pourrait doubler. »

Prix de l’Environnement en guise de reconnaissance

Même si ECLUSE n’en est encore qu’à sa phase de lancement, le projet accumule déjà les awards. L’année dernière, le projet a remporté le tout premier Sustainability Award de la communauté portuaire anversoise. Aujourd’hui, il décroche le Prix belge de l’Energie et de l’Environnement. Les partenaires d'ECLUSE sont satisfaits. « Il s’agit de la deuxième reconnaissance que reçoit ECLUSE en raison de son caractère durable », signale Paul Verbeeck, président du conseil d’administration d'ECLUSE. « Cela nous renforce dans la conviction que nous avons fait le bon choix pour les prochaines générations en optant pour ce partenariat. »

Partager cette page