De prometteuses perspectives pour un avenir durable

Le plan d'action européen concret pour l'économie circulaire et un accord contraignant sur le climat démontrent combien il est important de veiller à la durabilité de notre planète. Il est d'autre part de plus en plus clair que les entreprises de gestion des déchets ont un rôle actif à jouer. La fin d'année est un moment idéal pour faire le point sur les accomplissements mais surtout pour regarder vers l'avant.

L'Europe pour l'économie circulaire

Début décembre, la Commission européenne a présenté son plan d'action sur l'économie circulaire, plan visant à stimuler la transition de l'Europe vers une économie circulaire. Le but est de boucler la chaîne d'approvisionnement par le biais d'une production et d'une consommation durables, du recyclage et de la réutilisation. Le plan comporte des objectifs et des mesures pour le cycle complet, depuis la production et la consommation jusqu'à la gestion des déchets et à la commercialisation des matières premières secondaires. Ainsi, la mise en décharge des déchets sera à terme fortement limitée moyennant le développement du recyclage et des opportunités de valorisation énergétique des déchets. Un processus permettant de récupérer des matériaux et de l'énergie. Cette étape est importante pour la mise en place d'une économie circulaire.

Partage de savoir-faire

Dans son projet de directive, l'UE formule pour la première fois des objectifs clairs devant permettre d'évoluer vers une économie circulaire. La Belgique, les Pays-Bas et l'Allemagne figurent d'ores et déjà parmi les meilleurs élèves de la classe européenne en matière de gestion durable des déchets. Ce n'est pas un hasard si nous sommes fortement actifs dans ces pays et y avons apporté notre contribution. Mais nous pouvons également soutenir les autres États membres grâce à notre savoir-faire et à notre ambition de croissance. Notre ambitieuse entreprise européenne de gestion des déchets gère plus de 5 millions de tonnes de déchets différents pour ses clients. Nous traitons les déchets dans des installations spécialisées dans le but de récupérer sans cesse plus d'énergie et de produits à réinjecter dans le cycle. En Irlande, nous prévoyons la construction d'une deuxième installation de valorisation énergétique, et contribuons ainsi également à l'atteinte des objectifs européens.

Quand les déchets deviennent matières premières secondaires…

La stratégie de la Commission européenne mise également fortement sur la stimulation de la symbiose industrielle, consistant à transformer les déchets d'une entreprise en matières premières secondaires pour la production dans une autre. Les produits issus des matières premières secondaires doivent présenter les mêmes critères de qualité que les produits issus de matières premières pures et non transformées. Cela est essentiel si l'on veut parvenir à une économie circulaire de manière durable. Grâce à son expertise et à son étroite collaboration avec de très nombreuses entreprises, Indaver est un bon partenaire pour y parvenir. Dans ce contexte, nous avons recours à ce que l'on appelle le « Molecule Management », processus par lequel nous transformons les déchets chimiques jusqu'au niveau moléculaire en vue d'une réutilisation.


Le gardien de la chaîne d'approvisionnement

Étant donné que les matériaux sont réutilisés, il est essentiel de veiller à la sécurité du cycle. Indaver a un rôle à jouer pour garantir une chaîne d'approvisionnement pure via un traitement thermique avec récupération de l'énergie pour la production de vapeur et de courant (valorisation énergétique des déchets). De cette manière, nous détruisons ou isolons les matières indésirables ou dangereuses dans le flux de déchets ou les stockons de manière totalement sûre. Ces matières restent ainsi en dehors de la chaîne d'approvisionnement et de la chaîne alimentaire. D'autre part, dans ce contexte également, nous ambitionnons une récupération maximale des matériaux et de l'énergie.

Un ambitieux accord sur le climat

En préambule de la conférence de Paris, quasiment tous les pays participants ont proposé un plan visant à réduire les émissions. L'Union européenne a par exemple promis de réduire, d'ici 2030, les émissions de CO2 de 40 %, de tirer 27 % de sa consommation d'énergie des sources renouvelables et de réduire sa consommation énergétique de 27 %.
En préambule de la conférence de Paris, quasiment tous les pays participants ont proposé un plan visant à réduire les émissions. L'Union européenne a par exemple promis de réduire, d'ici 2030, les émissions de CO2 de 40 %, de tirer 27 % de sa consommation d'énergie des sources renouvelables et de réduire sa consommation énergétique de 27 %. Au moment où 2015 touche à sa fin, le monde est en mesure de présenter un accord sur le climat ambitieux et contraignant. Un accord qui doit garantir notre avenir en réduisant drastiquement les émissions de CO2 et en maintenant le réchauffement climatique en deçà de 2, voire 1,5 °C. La gestion durable des déchets est l'un des éléments de la longue série d'adaptations que nous aurons à apporter à notre mode de production et de consommation afin que la terre reste viable.

Un rôle-clé pour les entreprises de gestion des déchets

Les entreprises de gestion des déchets comme Indaver ont un rôle clé à jouer dans la réalisation d'une économie circulaire durable et l'atteinte des objectifs ambitieux pour le climat. La gestion des produits en fin de vie sera toujours importante, a fortiori si nous souhaitons les revaloriser en précieuses matières premières. Nous devrons toutefois adapter le modèle d'entreprise en fonction des besoins des clients dans l'économie circulaire. Nous ne pouvons pas espérer l’introduction de l'économie circulaire pour demain, certes. Mais les développements connus en cette fin d'année 2015 nous donnent le droit d'espérer atteindre notre but, pour autant que nous continuions à veiller à la durabilité et que notre société ait le courage de se fixer des objectifs quantitatifs et qualitatifs ambitieux.

C'est avec beaucoup d'espoir que nous accueillons 2016 et nous tournons vers l'avenir avec vous.

Partager cette page