Création d'électricité au sein de Indaver

Chauffez-vous bientôt votre maison grâce à Indaver ? Maintenant que le monde a conclu un accord sur le climat, la recherche d'alternatives aux sources d'énergies fossiles se fait plus pressante. Une telle alternative réside dans la chaleur produite par Indaver lors du traitement thermique des déchets.

Comment Indaver produit-elle de la chaleur ?

Indaver dispose, sur les sites de Doel et d'Anvers, d'installations de traitement thermique permettant de traiter les déchets de ses Clients - entreprises et Pouvoirs publics. 

L'énergie créée lors du processus d'incinération est transformée en vapeur. Indaver utilise partiellement cette vapeur pendant les processus de traitement. Une turbine transforme une partie de cette vapeur en électricité que Indaver utilise ou fournit au réseau. À pleine capacité, les sites d'Anvers et de Doel créent de l'énergie équivalant à la consommation de 191 000 ménages. Indaver recherche sans cesse de nouveaux débouchés pour la vapeur qu'elle produit.

Pourquoi cela s'appelle-t-il de la chaleur verte ?

Les réseaux de chaleur ou de vapeur comme celui d'Indaver/SLECO dans le port du Waasland constituent une solution écologique pour le chauffage de bâtiments et de maisons, ainsi que pour les processus de production des entreprises. En effet, la chaleur produite à Doel provient à 50% de la part renouvelable de matériaux organiques contenus dans les déchets. Il s'agit d'une alternative écoénergétique et durable au chauffage basé sur les combustibles fossiles. 

Où va cette chaleur ?

À Doel, Indaver fournit déjà de la vapeur destinée aux processus de l'entreprise voisine : Ineos Phenol. En 2017, ce réseau de vapeur encore embryonnaire doit se convertir en un système de taille. Indaver constitue notamment un des partenaires du réseau de chaleur planifié nommé ECLUSE, dans le port du Waasland. Ce réseau fournira de la chaleur à un nombre d'entreprises avoisinantes, et aura pour base l'installation waste-to-energy de Indaver/SLECO à Doel. 

La fourniture de chaleur se limite-t-elle à Doel ?

Non, nous avons développé, à Anvers, un cluster énergétique dans le cadre duquel nous livrons de la chaleur résiduelle et de l'électricité à Amoras, le projet d'assèchement des boues de dragage du port d'Anvers. De plus, plusieurs projets de fourniture de chaleur se trouvent encore dans la phase d'évaluation. Le port d'Anvers développe des zones, aussi bien sur la "Linkeroever" que la "Rechteroever", destinées aux activités logistiques s'appuyant sur différents types de moyens de transport - de transport multimodal. L'un d'entre eux est le Logistiek Park Schijns, prévu à quelques pas du site d'Amoras. Grâce à ce projet, dont la mise en place est planifiée d'ici 2018, de la chaleur à faible température pourra être fournie. 

Cette chaleur produite sera-t-elle uniquement destinée aux entreprises ?

Non. L'accord de coopération intercommunal IVAGO, dans lequel Indaver est impliqué en raison de sa participation auprès du partenaire privé ECOV, permet de fournir de la chaleur verte à l'établissement hospitalier (Universitair Ziekenhuis) de Gand. Chaque année, IVAGO traite 100 000 tonnes de déchets ménagers combustibles et comble ses propres besoins en électricité et en chaleur, mais fournit également de l'électricité au réseau public. En outre, de la chaleur est fournie à "l'Universitair Ziekenhuis" de Gand par le biais d'un conduit de vapeur sous-terrain. Un deuxième projet visant à fournir de la chaleur à l'entreprise voisine Eastman est en phase de développement.

La chaleur produite par Indaver permet-elle également de chauffer des maisons classiques ?

Bien sûr, mais uniquement si vous résidez à Anvers. Indaver se penche sur les possibilités visant à appliquer utilement les surplus de chaleur de son site à Anvers dans les quartiers résidentiels, dénommés district heating. En effet, c'est en concertation avec les communes environnantes et la ville d'Anvers que Indaver analyse les options disponibles en vue de fournir, de manière durable, de la chaleur destinée aux chauffages des habitations classiques. Elle met également son savoir-faire en matière de valorisation énergétique durable au service de l'administration anversoise quant à la mise en place d'un réseau de chaleur au profit du quartier durable "Nieuw Zuid". En tant que spécialiste, Indaver fait partie du consortium warmte@zuid qui s'occupe de la mise sur pied du réseau de chaleur. Enfin, les installations de Indaver fournissent également de l'énergie destinée au chauffage des maisons classiques, en Allemagne et aux Pays-Bas. 

Partager cette page